Marc Haven

De Wiki Philippe de Lyon
Aller à : Navigation, rechercher
Portrait de Marc Haven[1]

Emmanuel Lalande (24 Décembre 1868 - 31 août 1926), dit Marc Haven, était un médecin et un occultiste français.

Biographie

L'occultiste

Portrait de Marc Haven[2]
« La boutique de la rue de Trévise où logeait la Librairie du Merveilleux était un centre d'attraction. Un soir nous y vîmes venir un jeune Sénonais, étudiant en médecine, Lalande, et un de ses amis, étudiant en pharmacie, Thomas. Le premier, qui revêtit le pseudonyme de Marc Haven, devait devenir un maître en hermétisme. »[3]
« [Marc Haven] fut, toute sa vie, un grave étudiant, paraissant oublier qu'il était un maître. (...) Il écrivit peu : une étude sur Arnauld de Villeneuve qui lui servit de thèse de doctorat ; une préface très prudente, très voilée, pour une édition du fameux Mutus liber. (...) L’œuvre la plus importante de Marc Haven - en dehors d'une étude sur le Tarot inédite à ce jour, - consiste en deux livres sur Cagliostro, soit Le Maître inconnu : Cagliostro et une traduction d'un petit ouvrage latin d'un contemporain du fameux thaumaturge : l’Évangile de Cagliostro. »[4]

L'ouvrage "Le Maître Inconnu : Cagliostro"

« Beaucoup de pages de Le Maître inconnu doivent être lues entre les lignes. En effet, sous couleur de présenter Cagliostro, Marc Haven s'occupe d'un étrange personnage dont il avait épousé la fille, le guérisseur Philippe. »[5]
« Marc Haven a également parlé du maître, sans le nommer cette fois, dans cet ouvrage remarquable, si riche d’enseignements de toutes de toutes sortes qu’il a publié sur Cagliostro, le maître inconnu et qu’il convient de lire "entre les lignes". Dans une lettre du 10 décembre 1925, si affectueuse pour moi, où il voulait bien me donner de précieux conseils pour l’orientation de mon existence, le docteur Lalande (Marc Haven) qui fut, je le rappelle, un ami dévoué grâce auquel je pus mener à bonne fin mes études secondaires, a tenu à attirer mon attention sur cette particularité : Vous avez lu Le Maître inconnu. Avez-vous compris ? Le Maître, votre mère vous en parlera. J’ai pris un personnage – Cagliostro – qui lui ressemblait pour parler de lui. Les amis seuls auront compris. »[6]
« Je me souviens toujours d'un article de journal paru au XXe siècle et donnant d'un contemporain une biographie ornée de la reproduction de sa photographie. Celui qui, s'occupant du personnage en question, retrouvera dans cent ans ce journal, pourra-t-il ne pas classer cette étude parmi les plus importants de ses documents ? Or le cliché était celui d'un inconnu, ne ressemblant même pas au héros de l'histoire, et la biographie faisait naître à Constantinople, dans un harem, celui qui avait vu le jour, fils de simples cultivateurs, dans un village, en France. J'ai heureusement oublié le reste. »[7]

Bibliographie

Ouvrages de Marc Haven

  • Turis Eburnea, Chamuel, 1892 [Télécharger au format PDF - Source : Gallica]
  • La Vie et les œuvres de Maître Arnaud de Villeneuve, Chamuel, 1896
  • Le Maître Inconnu Cagliostro, Dorbon aîné, 1912
  • Le Tarot, l'Alphabet Hébraïque et les Nombres, Derain, 1937
  • Le Corps, le cœur de l'homme et l'esprit, Derain, 1961

Traductions

  • AGRIPPA Henri Corneille, La magie d'Arbatel, Henri Durville, 1910 [Télécharger au format PDF - Source : Gallica]
  • CAGLIOSTRO Alessandro, L’Évangile de Cagliostro, Librairie Hermétique, 1910
  • LAO TSEU, Tao Te King, Dervy, 1994

Préfaces

  • POISSON Albert, L'Initiation alchimique, Éditions de L'Initiation, 1900
  • PARACELSE, Les Sept livres de l'Archidoxe magique, Librairie du Merveilleux, 1909 [Télécharger au format PDF - Source : Gallica]
  • GAFFAREL, Jacques, Profonds mystères de la Cabale divine, Beaudelot, 1912
  • D'ECKARTHAUSEN Karl, La Nuée sur le sanctuaire, Museum Hermeticum, 1914
  • ANONYME, Mutus Liber, Derain, 1942
  • D'AQUIN Philippe, Interprétation de l'arbre de la Cabale, Cahiers Astrologiques, 1946
  • KHUNRATH Heinrich, L'Amphithéâtre de la Sagesse Éternelle, Derain, 1946

Ouvrage sur Marc Haven

  • LALANDE Emmanuel (Mme), Marc Haven [docteur Emmanuel Lalande], Pythagore, 1934

Notes et références

  1. ENCAUSSE Philippe, Le Maître Philippe, de Lyon - Thaumaturge et "Homme de Dieu", La Diffusion Scientifique, 1954, page 65
  2. MICHELET Victor-Emile, Les Compagnons de la Hiérophanie - Souvenirs du mouvement hermétiste à la fin du XIXe siècle, Collection Belisane, 1977
  3. MICHELET Victor-Emile, Les Compagnons de la Hiérophanie - Souvenirs du mouvement hermétiste à la fin du XIXe siècle, Collection Belisane, 1977, page 98
  4. MICHELET Victor-Emile, Les Compagnons de la Hiérophanie - Souvenirs du mouvement hermétiste à la fin du XIXe siècle, Collection Belisane, 1977, pages 99 et 100
  5. MICHELET Victor-Emile, Les Compagnons de la Hiérophanie - Souvenirs du mouvement hermétiste à la fin du XIXe siècle, Collection Belisane, 1977, page 100
  6. ENCAUSSE Philippe, Le Maître Philippe, de Lyon - Thaumaturge et "Homme de Dieu", Éditions Traditionnelles, 2003, page 47
  7. HAVEN Marc, Le Maître Inconnu Cagliostro, Dervy, 1995, page 7