Faculté des Sciences Hermétiques

De Wiki Philippe de Lyon
Aller à : Navigation, rechercher
« Au-dessous de l'Ordre Martiniste fonctionne le Groupe Indépendant d'études ésotériques, avec ses cent quatre branches et correspondants, et, parallèlement à l'Ordre, la Faculté des Sciences Hermétiques distribuant dans son centre de Paris et dans ses écoles annexes de Liège, de Madrid, de Berne et de Buenos-Ayres, à l'étranger ; de Lyon et de Bordeaux en France, un enseignement progressif conduisant, par l'examen, aux diplômes de bachelier, licencié et docteur en sciences hermétiques. »[1]

La création de la Faculté des Sciences Hermétiques en 1897

« Les diverses sociétés d'initiation, groupées autour de notre revue, ont décidé de commencer le plus tôt possible la réalisation de l'Université libre des Hautes Études annoncée depuis plusieurs mois. A cette (sic) effet, une Faculté régulière d'études hermétiques, délivrant des diplômes de baccalauréat, licence et doctorat ès sciences hermétiques, vient d'être constituée, et les programmes ont été immédiatement élaborés.
Le baccalauréat sera préparé sous la direction du Groupe indépendant d'études ésotériques ; le (sic) licence et le doctorat sous la surveillance de l'Ordre Martiniste. La Faculté des sciences hermétiques fonctionnera d'une manière absolument indépendante. Elle sera représentée par son directeur auprès du Conseil central de l'Université, formé jusqu'à présent des directeurs de l’École de magnétisme et de massage (en fonctionnement depuis plusieurs années) et de l’École de spiritisme (en organisation et qui fonctionnera sans doute en date du 1er avril).
Programme des cours
La Faculté des Sciences hermétiques commencera son fonctionnement le 20 mars 1897, 4, rue de Savoie, Paris, dans un grand local qui lui est spécialement destiné.
Les cours sont divisés en deux séries :
A. Cours de baccalauréat ;
B. Cours de licence.
Les cours ont lieu le soir à 9 heures. Ils portent sur les matières suivantes :
Baccalauréat
Premiers éléments de Kabbale. Tarot : 1er et 2e lundis de chaque mois, par PAPUS, docteur en Kabbale.
Premiers éléments de Science occulte : 1er et 2e mercredis de chaque mois, par SERGE FIDELIS, licencié en Kabbale.
Premiers éléments de pratique : 1er et 3e samedis de chaque mois, par SÉDIR, docteur en kabbale.
Thérapeutique psychique : 2e et 4e mardis de chaque mois, par HAVARD, S.I.[2]
Le Symbolisme et les Rites Mac.[3] (préparation spéciale aux grades mart.[4]) : 1er et 3e mardis de chaque mois, par SISERA, M.S.C.[5]
Hébreu : 2e et 4e samedis, par JEAN TABRIS, M.S.C.[6]
Licence (cours réservé aux Mart.[7])
Histoire de la Philosophie hermétique et de ses adaptations : 2e et 4e lundis, par PAPUS.
La Mystique : 2e et 4e jeudis, par SÉDIR.
Les cours de licence seront complétés quand le directeur de l’École aura reçu les réponses de Stanislas de Guaita, Émile Michelet, Abel Haatan, dont le concours a été sollicité.
Dès à présent, les élèves peuvent s'inscrire auprès de M. Sédir, 4, rue de Savoie, Paris. Le droit d'admission pour l'ensemble de tous les cours est de 10 francs. Les finances sont administrées par une commission de contrôle de cinq membres dont trois sont élus par la direction et deux sont élus par les élèves. Tous les cours sont professés gratuitement, et les fonds servent uniquement au payement du local et à l'achat des livres et objets nécessaires. »[8]
« Une inauguration provisoire a eu lieu le 20 mars [1897], et MM. Sédir et Durville ont prononcé quelques paroles à ce sujet.
Nous comptons faire sous peu une inauguration solennelle dans une grande salle. En attendant, les cours sont commencés.
A la demande de nombreux correspondants, une commission a été nommée pour étudier le moyen le plus pratique de mettre le résumé des cours à la disposition des membres de province et de l'étranger. Cette commission se compose de MM. Papus, Mauchel, Sédir. Prière d'envoyer toute communication à ce sujet à M. Sédir, 4, rue de Savoie, Paris. »[9]

Notes et références

  1. PAPUS, Traité Élémentaire de Science Occulte, Chamuel, 1898, page 386
  2. Supérieur Inconnu, le Troisième Degré de l'Ordre Martiniste
  3. Rites Maçonniques
  4. Grades martinistes
  5. Membre du Suprême Conseil de l'Ordre Martiniste
  6. Membre du Suprême Conseil de l'Ordre Martiniste
  7. Martinistes
  8. L'Initiation, février 1897, pages 170 et 171
  9. L'Initiation, avril 1897, pages 77 et 78